Accueil                 Qui est-ce              Compositeur             Interprète              Critiques et liens                Contact           Achat

Romantisme Néo-classique du 21e siècle

Pianiste et compositeur franco-américain
   
Edmund Barton Bullock mène une double carrière unique et passionnante en tant que compositeur et pianiste franco-américain. Barton Bullock interprète ses propres œuvres ainsi que des œuvres des grand maîtres, en tant que soliste, musicien de chambre et avec orchestre, à travers l’Amérique du Nord et l’Europe devant des publics divers et enthousiastes. Il joue dans des lieux prestigieux comme la Weill Récital Hall de Carnegie Hall à New York, des ambassades françaises au Canada et en Espagne. Il intervient dans  des lectures/récitals et concerts dans des cathédrales et salles de concerts européens, en même temps que dans les églises, écoles et universités d’Amérique du Nord.

Barton Bullock s'est vu commandée une œuvre orchestrale majeure qu'il a réalisée avec le Concerto « Appalaches » pour Piano et Orchestre, qu'il a été interprétée lui-même en tant que soliste dans deux concerts avec Adrian McDonnell, chef d'orchestre et l'Orchestre de la Cité Internationale de Paris, en 2008 et deux représentations avec John Ross, chef d'orchestre et le Western-Piedmont Symphony de la Caroline du Nord en 2009. On peut relever la syntaxe musicale au sein de la sphère de Fauré, Debussy et Ravel.  La clarté, l'élégance et l'utilisation raffinée de couleurs qui plait aux Francophiles, tout en restant ancré dans l'expérience américaine, font de Bart un compositeur et interprète d'exception.
 
En 1999, Barton Bullock est entré en collaboration avec la prestigieuse Académie des Jeux Floraux de Toulouse, la plus ancienne société littéraire dans le monde occidental, qui a été fondée par sept troubadours en 1323. Cette association a conduit à la création du « Cycle des Sept Mélodies en l'Honneur des Sept Troubadours et de Clémence Isaure», pour Soprano et Piano, basé sur l'histoire de l'Académie. Il a été créé en France et réalisé ultérieurement au Carnegie Hall, aux États-Unis. Les divers cycles de mélodies de Bart sont publiés par Classical Vocal Reprints.
 
Inspiré par l’illustre compositeur et chanteur de tangos, Carlos Gardel, Barton Bullock a composé ses Trois Tango Fantaisies, pour Piano Solo, en 2003. Avec les encouragements du compositeur d’ensemble à vent récemment disparu, Alfred Reed, et à la demande de l’Appalachian State University et un sponsor privé, Bart a créé une transcription de cette œuvre : « Concertina Espagnol », pour Bandonéon et Ensemble à Vent. Cette œuvre singulière a été créée en 2005 par le célèbre bandonéoniste argentin, Daniel Binelli et l’Appalachian Wind Ensemble lors du concert d’adieu du chef William Gora.
 
Barton Bullock, un natif de la Caroline du Nord des États-Unis et résident en France depuis plus de 20 ans, vit actuellement près de Toulouse, sur les contreforts des Pyrénées. Dans ce lieu merveilleux propice à l'inspiration créatrice, Bart prépare des concerts et compose des œuvres, de piano solo, musique de chambre à grand ensemble.
 
Le Western-Piedmont Symphony et le Hickory Choral Society de la Caroline du Nord ont commandé un oratorio, basé sur le livret de l'auteur et dramaturge américain Monty Joynes. Il s'intitule « L'éveil de l'Humanité », pour Soprano, Mezzo-soprano, Ténor, Baryton-basse, Chœur et Orchestre, et s'inspire de la cosmologie des Amérindiens Cherokees. La première de cette œuvre est prévue en avril 2012.

Le Washington Post a dit à propos de la musique et l'exécution de Bullock :

« Bullock sait s’immerger profondément dans les sons du piano, transmuant les touches dans une diversité de styles des gestes Beethovéniens et les sorties impressionnistes murmurées du compositeur lui-même aux harmonies viscérales de Rachmaninov. Edmund Barton Bullock est un pianiste des pianistes…»

De l’interprétation de la soprane Hyunah Yu des Chansons de la Nuit, pour soprano et piano-trio, du compositeur,  La Dépêche de Toulouse, France dit :

« …sa partition enveloppe la voix avec un piano-trio, ce qui rajoute une riche palette instrumentale  à la poésie des textes. Avec une sensitivité rare, Hyunah Yu savait communiquer les émotions de ces textes…Une révélation. »